Grève dans l’éducation le 17 septembre 2015

Appel de Sud éducation Ain
mardi 15 septembre 2015

SUD éducation Ain appelle tous les personnels d’éducation de toutes catégories (de la maternelle à l’université) :

- à se mettre en grève à compter du 17 septembre ;

- à rejoindre la manifestation intersyndicale (CGT, FO, SNES/SNEP, SUD éduc) de Bourg-en-Bresse (au Champ de Foire, à 14h30) ;

- et à se réunir en Assemblée générale de grévistes (à la Maison des syndicats) à l’issue de la manifestation, pour débattre des suites à donner à la mobilisation.

Tous en grève à compter du 17 septembre 2015 !

Collège 2016 n’est que la dernière en date de ces innombrables contre-réformes sectorielles qui ne concernent apparemment qu’une partie du système éducatif et des personnels de l’éducation, mais visent en réalité au sabordage de toute l’école publique. Si l’importante mobilisation des enseignants des collèges le 19 mai dernier n’a pas permis d’empêcher que cette contre-réforme ne soit décrétée le soir même, c’est que les centrales syndicales l’ont maintenue dans le cadre prévu par un gouvernement qui divise pour mieux régner : elles n’ont pas montré la cohérence de cette contre-réforme avec les précédentes (celles de l’école primaire, des lycées et de l’université) et n’ont rien fait pour étendre la contestation à tout le secteur éducatif.
Depuis près d’un quart de siècle, l’État, qui reste constitutionnellement chargé de garantir « l’égal accès de l’enfant et de l’adulte à l’instruction », a pourtant entrepris de saborder l’école publique en lui appliquant les méthodes de management qui régissent l’économie marchande : compression du personnel ; impératifs de rentabilité ; mise en concurrence des établissements, des disciplines et des personnels ; soumission de ces derniers et des élèves à une hiérarchie toujours plus autoritaire. Conçue comme un simple secteur de l’économie marchande, l’école publique n’est plus censée permettre aux enfants de devenir intelligents et libres, mais vise ouvertement à leur inculquer les prétendues valeurs communes de notre nation et à les préparer au monde professionnel, c’est-à-dire à les formater en les conformant aux exigences du patronat. Ils doivent apprendre au plus tôt à exécuter sans discuter ce qu’on leur imposera demain et à consommer sans sourciller ce qu’on leur vendra.

Pour parvenir plus aisément à ses fins, l’État applique systématiquement la formule de Machiavel : « Diviser pour mieux régner ». Il ne se contente pas d’autonomiser les universités et d’attribuer la gestion des autres établissements à différentes collectivités territoriales, il divise encore les personnels en multipliant et en hiérarchisant leurs statuts, leurs corps et leurs salaires respectifs ; et il réserve à chaque catégorie son propre lot de contre-réformes. Pendant que chacune, ainsi isolée et affaiblie, s’épuise à se débattre dans le filet qui l’enserre, l’État sape l’édifice entier de l’école publique : telle est la fonction de cette myriade de mesures sectorielles, dont chacune ne touche qu’une partie des personnels, mais qui, ensemble, finissent par les paralyser tous.

Ne nous laissons pas abuser par nos prétendues spécificités ! C’est tous ensemble (de la maternelle à l’université) que nous devons lutter contre ces contre-réformes qui visent toutes à saborder l’école publique et à la soumettre à la seule logique de l’économie marchande. L’école publique ne doit pas avoir pour objectif de produire de la chair à patrons, mais d’instruire la jeunesse et de la rendre lucide, critique et créative, c’est-à-dire intelligente et libre.

SUD éducation Ain appelle donc tous les personnels d’éducation de toutes catégories (de la maternelle à l’université) :

- à se mettre en grève à compter du 17 septembre ;

- à rejoindre la manifestation intersyndicale (CGT, FO, SNES/SNEP, SUD éduc) de Bourg-en-Bresse (au Champ de Foire, à 14h30) ;

- et à se réunir en Assemblée générale de grévistes (à la Maison des syndicats) à l’issue de la manifestation, pour débattre des suites à donner à la mobilisation.


Documents joints

PDF - 322.8 ko

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Brèves

Permanences mensuelles de Solidaires

mardi 20 avril 2010

Elles ont lieu : Maison des sociétés – Bureau 12 – Ambérieu-en-Bugey


Permanence Solidaires Ain

le deuxième vendredi du mois de 18 heures à 20 heures


Permanence Solidaires - Sud éducation Ain

le premier mardi ou vendredi du mois, de 18 heures à 20 heures


Permanence Solidaires - Sud Rail

le dernier vendredi de chaque mois de 14h à 17h au local SUD-Rail chemin du dépôt 01500 AMBERIEU-EN-BUGEY.